Articles liés au mot-clef "horreur" - Cinésthésies

Articles liés au mot-clef “ Horreur ”

Wake in Fright (Ted Kotcheff, 1971)

“ Cocktail intense de pulsions refoulées et d'éruptions de violence, Wake in Fright nous tétanise par l'âpreté de son étouffante noirceur ”

Publié par Marc Fairbrother le 16 novembre 2014 dans Autopsies

Mots-clefs: , , ,

Pour affronter les lendemains difficiles, il n’existe pas de meilleur remède que de combattre le feu avec le feu ; ce fameux hair of the dog comme aiment à l’appeler nos amis venus de Down Under. Équivalent cinématographique d’une rasade de gnôle frelatée, Wake in Fright reste toutefois à …

Le Sadique à la tronçonneuse (Juan Piquer Simón, 1982)

“ Gore craspec, violence gratuite et misogynie débridée sont le fruit de ce vicieux ersatz urbain de Massacre à la tronçonneuse revu à la sauce européenne ”

Publié par Marc Fairbrother le 2 novembre 2014 dans La Crypte

Mots-clefs: , , , , , ,

Essayerait-on de nous faire avaler que le bon maniement de la tronçonneuse n’est pas l’apanage du seul bouseux texan élevé à la chair de ses cul-terreux de semblables ? C’est du moins la théorie controversée que défend ce Sadique à la tronçonneuse, ignoble production ibérique qui surfe sur la …

The Beast Within (Philippe Mora, 1982)

“ Film d'horreur on ne peut plus eighties, The Beast Within pimente son approche classique du genre d'un humour noir subversif et d'un mauvais goût éhonté ”

Publié par Marc Fairbrother le 12 octobre 2014 dans La Crypte

Mots-clefs: , , , , ,

Je vois déjà arriver la question qui tue… Ben oui, que voulez-vous ? À voir l’hémoglobine couler à flots, l’enchaînement de scènes choc et une écœurante mutation à base d’effets mécaniques, de latex et de maquillages exécutés avec autant de soin que d’amour, il ne peut y avoir de doute. …

It Follows (David Robert Mitchell, 2014)

“ It Follows tient en haleine par l'instauration d'une tension permanente entre le visible et l'aveuglement de ses personnages ”

Publié par Marc Fairbrother le 22 juillet 2014 dans Nouvelles du front

Mots-clefs: , , , ,

On n’associe pas, en règle générale, le festival de Cannes au cinéma de genre. Pourtant, une fois n’est pas coutume, en marge des bobines auteurisantes, des films au prestige égaré et autres divas auréolées d’on ne sait plus trop quelle palme ou robe de designer, c’est bien une péloche horrifique …

Hitcher (Robert Harmon, 1986)

“ Road-movie âpre et crépusculaire, Hitcher est l'un des films d'horreur les plus terrifiants et mésestimés des années 1980 ”

Publié par Marc Fairbrother le 5 mai 2014 dans Autopsies

Mots-clefs: , , , , , , ,

En dépit d’un postulat digne de ce que l’époque produisit de plus racoleur en matière de slashers et autres survivals, Hitcher reste l’un des films d’horreur les plus terrifiants et mésestimés des années 1980. Décennie raillée pour son supposé mauvais goût, elle dissimula derrière ses criardes et vulgaires apparences …

Spider Baby or, The Maddest Story Ever Told (Jack Hill, 1964)

“ Chef-d’œuvre à l'étrangeté inégalée, Spider Baby nous divertit autant qu'il nous émerveille de sa macabre poésie ”

Publié par Marc Fairbrother le 30 mars 2014 dans Autopsies

Mots-clefs: , , , ,

Tourné en 1964 pour une ridicule poignée de dollars et en l’espace de seulement douze jours, Spider Baby s’est construit au fil du temps une réputation propre à nous faire saliver comme l’adorable bande de tarés consanguins et ruisselant de bave qui constitue le cœur de son récit. Longtemps consigné …