Articles liés au mot-clef "cinema-dexploitation" - Cinésthésies

Articles liés au mot-clef “ Cinéma d’exploitation ”

Le Jour où la Terre prit feu (Val Guest, 1961)

“ Réalisateur des deux premiers volets cinéma de la saga Quatermass, Val Guest clôt son approche de la science fiction avec son œuvre la plus ambitieuse et captivante ”

Publié par Marc Fairbrother le 25 février 2015 dans Autopsies

Mots-clefs: , , , , ,

Dix ans pile après ce fameux jour où elle s’arrêta, la Terre finit donc par prendre feu ! La faute aux superpuissances mondiales qui, dans leur irresponsable course à l’armement, n’auront rien trouvé de plus ingénieux que de faire sauter au même instant les deux plus dévastatrices charges explosives jamais …

Le Plombier (Peter Weir, 1979)

“ Étouffant huis-clos, à situer entre The Servant et Répulsion, Le Plombier est un film paranoïaque à l'extrême où lutte des classes et pulsions sexuelles se font révélatrices des dérives bien plus perfides des civilisations modernes ”

Publié par Marc Fairbrother le 16 janvier 2015 dans La Crypte

Mots-clefs: , , , ,

Anthropologue studieuse, Jill passe la majeure partie de son temps cloîtrée chez elle à rédiger sa thèse alors que son mari, l’ambitieux Dr. Brian Cowper, mène ses propres recherches à l’université d’Adélaïde. Un matin, peu après le départ de son compagnon, Jill sera interrompue dans son travail par l’arrivée de …

Les Griffes de la nuit (Wes Craven, 1984)

“ Craven puise, dans les porosités entre le rêve américain et son double cauchemardesque, l'expression perfide du pessimisme qui depuis toujours hante son œuvre ”

Publié par Marc Fairbrother le 4 janvier 2015 dans Autopsies

Mots-clefs: , , , , , ,

Les Griffes de la nuit aura certes engendré bon nombre de suites et autres ersatz sur lesquels il ne convient pas de s’attarder, il n’en demeure pas moins l’un des films d’horreur les plus inventifs d’une décennie où le cinéma bis ne manquait aucunement d’effarante créativité. Souvenons nous qu’en 1980 …

Wake in Fright (Ted Kotcheff, 1971)

“ Cocktail intense de pulsions refoulées et d'éruptions de violence, Wake in Fright nous tétanise par l'âpreté de son étouffante noirceur ”

Publié par Marc Fairbrother le 16 novembre 2014 dans Autopsies

Mots-clefs: , , ,

Pour affronter les lendemains difficiles, il n’existe pas de meilleur remède que de combattre le feu avec le feu ; ce fameux hair of the dog comme aiment à l’appeler nos amis venus de Down Under. Équivalent cinématographique d’une rasade de gnôle frelatée, Wake in Fright reste toutefois à …

Le Sadique à la tronçonneuse (Juan Piquer Simón, 1982)

“ Gore craspec, violence gratuite et misogynie débridée sont le fruit de ce vicieux ersatz urbain de Massacre à la tronçonneuse revu à la sauce européenne ”

Publié par Marc Fairbrother le 2 novembre 2014 dans La Crypte

Mots-clefs: , , , , , ,

Essayerait-on de nous faire avaler que le bon maniement de la tronçonneuse n’est pas l’apanage du seul bouseux texan élevé à la chair de ses cul-terreux de semblables ? C’est du moins la théorie controversée que défend ce Sadique à la tronçonneuse, ignoble production ibérique qui surfe sur la …

The Beast Within (Philippe Mora, 1982)

“ Film d'horreur on ne peut plus eighties, The Beast Within pimente son approche classique du genre d'un humour noir subversif et d'un mauvais goût éhonté ”

Publié par Marc Fairbrother le 12 octobre 2014 dans La Crypte

Mots-clefs: , , , , ,

Je vois déjà arriver la question qui tue… Ben oui, que voulez-vous ? À voir l’hémoglobine couler à flots, l’enchaînement de scènes choc et une écœurante mutation à base d’effets mécaniques, de latex et de maquillages exécutés avec autant de soin que d’amour, il ne peut y avoir de doute. …